CHERCHER >>
 

   
 
La santé / Impacts / Effets retardés
Introduction

Les effets retardés sont plus difficiles à repérer que les effets aigus. Depuis près de trente ans, les maladies potentiellement liées aux expositions à long terme aux  pesticides sont essentiellement étudiées dans les populations professionnellement exposées.

La détermination des impacts des pesticides sur la santé repose sur la mise en évidence d’effets chez les personnes exposées par rapport à des personnes non exposées (on parle d’approche épidémiologique). Cette approche permet d'étudier l'impact des différents facteurs (comportements, habitudes de vie...) sur la survenue d'une maladie.


La plupart des connaissances épidémiologiques sont issues de comparaisons entre les agriculteurs et les autres catégories socio-professionnelles. Les travaux les plus nombreux concernent les cancers, mais les épidémiologistes travaillent également sur des liens possibles entre les pesticides et les troubles de la reproduction ou entre les pesticides et les troubles neurologiques.

 

Il existe peu de publications  françaises ou européennes sur le sujet, les principaux travaux ayant été conduits en Amérique du Nord. Toutefois, depuis quelques années, des études de ce type ce sont mises en place en France et devraient permettre d'améliorer notre connaissance sur les effets retardés dûs à une exposition aux pesticides.  

 

Les résultats présentés ici sont issus :

De la synthèse bibliographique commanditée et financée par la Direction Régionale des Affaires Sanitaires et Sociales de Bretagne, la Direction Régionale de l’Environnement, la Direction Régionale de l’Agriculture et de la Forêt, l’agence de bassin Loire Bretagne sous la direction du docteur Isabelle TRON. Effets chroniques des pesticides sur la santé : Etat actuel des connaissances (Janvier 2001) . Ces travaux ont été actualisés dans le cadre du programme régional Environnement-Santé (PRSE Bretagne) : Pesticides et Santé : État des connaissances sur les effets chroniques en 2009 (mai 2010) .

Et des travaux du comité de la prévention et de la précaution « Risques sanitaires liés à l’utilisation des produits phytosanitaires» (Octobre 2002)

Ils ont été actualisés et complétés par l’Institut National de Veille Sanitaire (InVS) qui doit publier prochainement un état des lieux des connaissances épidémiologiques sur les effets sanitaires des pesticides et de la recherche en France sur ce thème.